Faire la traversée en Marseille et la Corse

Le port de Marseille

Pour rejoindre l’île de beauté et la région de Ota-Porto, il vous faudra traverser la mer méditerranée. Et rien de mieux pour cela que de le faire en ferry pour un air de début de vacances inoubliables, comme une petite croisière de 12 heures pour débuter le séjour.

Pourquoi choisir Marseille ?

Historiquement, le port de Marseille est celui qui a toujours eu le plus de relations avec la Corse. Pourtant, il ne s’agit pas de la distance la plus courte ( là il faudrait faire le trajet en Nice et Calvi ou entre l’Italie et Bastia).
Mais les relations entre la cité phocéenne et la Corse ont toujours été très forte.
D’ailleurs, la diaspora insulaire est extrêmement présente dans le sud de la France et plus particulièrement dans la grande région Marseille Aix en Provence.
Ne dit-on pas que Marseille est la première ville corse ?

Mais l’image de la ville a été largement détérioré par les nombreux conflits sociaux entre les marins et dockers de la ville et l’ancienne compagnie maritime SNCM. Petit à petit, l’histoire d’amour s’est transformée en haine profonde, menant les marseillais à “s’exiler” à Toulon pour rejoindre la Corse avec les bateaux de la Corsica Ferries.
Le retour au calme suite à la création de la Corsica Linea porte ses fruits, et le port de Marseille s’impose de nouveau comme la porte d’entrée naturelle vers l’île.

Un port facile d’accès

A la différence des ports de Toulon ou pire Nice, le port de Marseille est très facile d’accès. Pour les automobilistes, il suffit de suivre l’autoroute puis de sortir sur la fameuse passerelle pour longer les quais et rejoindre le port de la Joliette.
Le nom de ce quartier est fortement associé aux vacances sur l’île de beauté. Et même s’il a énormément changé ( en mieux, beaucoup mieux, voir plus bas) ces dernières années, les départs des ferries effectuant la traversée entre Marseille et la Corse continuent de rythmé ce nouveau quartier commerçant.
L’accès piéton est lui aussi très simple grâce à un réseau de transport en commun adapté. La ligne de métro possède une sortie à la Joliette, les trams et bus permettant d’accéder aussi facilement à la gare maritime et au port.

Un quartier en plein renouveau

Le quartier de la Joliette a vécu une mue radicale cette dernière décennie.
Même si des aménagements avaient déjà été réalisés il y a bien longtemps ( les plus anciens d’entre vous se souviennent sans doute du fameux tourniquet pour monter à l’étage du garage…avant de redescendre) les travaux des dix dernières années ont totalement modifié le quartier entre Notre Dame de la Major, les quais de la Joliette et les Docks.
Désormais une superbe zone commerciale, économique et culturelle permet de se promener ou de faire des achats dans des conditions optimum.
Le projet du Mucem est venu compléter avec panache la modernisation d’un des cœurs de la cité, rendant la zone encore plus intéressante à visiter.

Il devient maintenant très intéressant d’arriver très en avance à l’embarquement de son ferry pour la Corse et de passer du temps dans ces différents lieux, puis de siroter un verre sur le toit terrasse de la zone commerciale, face aux bateaux rouges et blancs qui vont vous amener à destination.

NDLR : Attention de ne pas confondre Port de Marseille ( la Joliette) et le Vieux Port, en plein cœur de la ville.

Le canyon du Zoicu

Canyoning du Zoicu

Sans doute l’un des plus beaux parcours de canyoning en Corse, le Zoicu n’est pas le plus connu. Focus sur ce parcours tout proche de la région de Porto-Ota, pour découvrir la micro région autrement.

Départ de Soccia

Le départ du canyon du Zoicu se fait depuis le haut du village de Soccia.
C’est un très beau village dans la vallée des deux Sorru.
Comptez environ 1h30 de route depuis Porto pour rejoindre Soccia en passant par la route de Vico.
Il est possible de s’y restaurer et même d’y dormir pour profiter de la combinaison ” canyoning dans le Zoicu et randonnée au lac de Creno”.
En effet, le départ du canyon se fait au même endroit que la randonnée ( très facile) du célèbre Lac de Creno ( Lavu di Crenu), à savoir le parking de la Croix.

L’un des plus beaux canyon de Corse

Le canyoning du Zoicu est considéré par les professionnels de la montagne comme l’un des plus beaux et des plus riches.
La couleur de l’eau, vert émeraude, le rend extrêmement photogénique.
Le circuit est aussi très intéressant par la diversité des passages possibles.
L’ensemble des réjouissances que peut offrir un canyon en Corse est proposé ici : sauts, toboggans, tyrolienne, rappels, nage …

Deux parcours de canyoning dans le Zoicu

Grâce a cette grande diversité, le parcours est souvent proposé sous deux formules différentes.
– Une formule facile, plutôt destinée aux familles et aux débutants.
– Une formule sportive avec le franchissement de l’ensembles des “difficultés” .

La formule famille reste une vraie descente de canyon mais édulcorée des passages les plus “engagés” afin de ne pas effrayer les plus jeunes. Cela reste tout de même sportif avec quelques jolis sauts dont la hauteur est adaptée en fonction de l’agilité des participants, toboggans, une jolie tyrolienne et un petit rappel pour découvrir la sensation de marcher à l’envers dans le vide.
Il dure en général moins de 2 heures
Comme pour tous les canyons, aucun sauts n’est obligatoire quand le parcours est réalisé avec un professionnel du canyoning en Corse.

La formule sportive permet elle de découvrir une partie plus étroite pour une touche plus spectaculaire. La descente totale durera pas loin de 3 heures avec cette fois une tyrolienne de près de 30 m, 3 passages en rappel et des sauts pouvant aller jusqu’à 10 m de haut ( toujours rien d’obligatoire)

Le canyon du Zoicu en vidéo

Crédit photo : Reves de Cimes – Photo du village de Soccia : Hotel U Paese à Soccia

Le Golfe de Porto

Le golfe de Porto

Le Golfe de Porto est l’un des plus grand de l’île.
Mais c’est sans aucun doute le plus majestueux de tous, avec le Capo Rossu comme entrée sud, et la zone de Scandola comme extrémité nord !

Les paysages offerts par le Golfe de Porto sont incomparables en Corse.
Le granite rouge à porphyre se mélangeant avec le vert intense maquis et le bleu profond des côtes sauvages pour une palette de couleurs inoubliables.

Mais le Golfe de Porto, c’est aussi des villages et des communes, situées bien souvent en altitude pour se prémunir des nombreuses invasions barbaresques.
Ainsi, Porto n’est qu’une partie de la commune de Ota dont la marine et le port dépendent.
Parmi les villages, Piana est le plus célèbre.